Neuvaine de prière : 7ème jour


7ème jour, lundi 30 novembre


Si Claude la Colombière insiste tant sur la confiance en Dieu, c’est qu’il a fait l’expérience concrète de sa miséricorde. Il s’est senti aimé et pardonné. La miséricorde de Dieu est devenue le pilier de sa vie. Elle est étroitement liée au coeur du Christ, et spécialement à son coeur transpercé sur la Croix, car c’est sur la Croix que le Christ offre à tous le pardon et la vie.



Evangile de Jean 19,33
Quand ils arrivèrent à Jésus, voyant qu’il était déjà mort, ils ne lui brisèrent pas les jambes, 34 mais un des soldats avec sa lance lui perça le côté ; et aussitôt, il en sortit du sang et de l’eau.

De Claude La Colombière :

« Seigneur, voici une âme qui est au monde pour exercer votre admirable miséricorde et pour la faire éclater en présence du ciel et de la terre. (…)
Pour moi, je vous glorifierai en faisant connaître combien vous êtes bon envers les pécheurs, et que votre miséricorde est au-dessus de toute malice, que rien n’est capable de l’épuiser, que nulle rechute, quelque honteuse et criminelle qu’elle soit, ne doit porter un pécheur au désespoir du pardon.
Je vous ai gravement offensé, ô mon aimable Rédempteur ; mais ce serait bien encore pis, si je vous faisais cet horrible outrage de penser que vous n’êtes pas assez bon pour me pardonner. C’est en vain que votre ennemi et le mien me tend tous les jours de nouveaux pièges : il me fera tout perdre plutôt que l’espérance que j’ai en votre miséricorde. Quand je serai retombé cent fois et que mes crimes seraient cent fois plus horribles qu’ils ne sont, j’espérerais encore en vous. » (L. n°96)

Intercession

Misericordias Domini, in æternum cantabo !

- Seigneur, ta « petite Compagnie » est un lieu de pardon et de miséricorde. Donne à chaque Compagnon d’en refaire l’expérience. Et attire de nombreux jeunes à cette vocation de réconciliation et de bonté.
- O Christ, apprends-nous au quotidien à transmettre, par nos attitudes, par de petits gestes, la bonté miséricordieuse